Allemagne : Merkel change de ministre après un revers en Rhénanie

Norbert Röttgen vote le 13 mai 2012 à Königswinter dans l\'ouest de l\'Allemange.
Norbert Röttgen vote le 13 mai 2012 à Königswinter dans l'ouest de l'Allemange. (MAURIZIO GAMBARINI / AFP)

Norbert Röttgen, 46 ans, protégé de la chancelière et vice-président de la CDU, le parti de la chancellière, faisait figure de possible successeur de Merkel.

La chancelière allemande, Angela Merkel, l'a annoncé elle-même, mercredi 16 mai. Le ministre allemand de l'Environnement a tiré les conséquences de l'échec des conservateurs de la CDU aux élections dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dimanche, en présentant sa démission. Norbert Röttgen, 46 ans, protégé de la chancelière et vice-président de la CDU (Union chrétienne démocrate), faisait figure de possible successeur de Merkel.

La chancelière, dont le parti a enregistré son pire score dans cette région conservatrice de la Ruhr depuis la Seconde Guerre mondiale, a indiqué que Norbert Röttgen était remplacé par Peter Altmaier, chef de son groupe au Bundestag. Le scrutin dans ce Land, dont l'économie équivaut à celle de la Turquie et qui est plus peuplé que les Pays-Bas, a marqué un succès des sociaux-démocrates du SPD qui y conservent le pouvoir avec leurs alliés des Verts.

Peter Altmaier est considéré comme un proche d'Angela Merkel et son plus fidèle relais au Parlement allemand où il a maintenu la discipline du parti sur le pacte de rigueur. Présenté comme l'étoile montante du camp conservateur, Norbert Röttgen avait connu ses premiers ennuis politiques l'an passé lorsqu'il avait été contraint de justifier le revirement d'Angela Merkel sur la question du nucléaire.

Vous êtes à nouveau en ligne