Allemagne : la manifestation de Pegida annulée pour "risque terroriste"

(Lundi dernier, ils étaient 25.000 à Dresde à défiler contre l'islam à l'appel du mouvement Pegida © MAXPPP)

L'organisation anti-islam allemande Pegida a annoncé l'annulation de son traditionnel rassemblement à Dresde ce lundi, confirmée par la police, après avoir reçu des menaces de la part d'islamistes. Le groupe terroriste Daech aurait notamment lancé des menaces "concrètes", alors que plusieurs cellules islamistes à travers le pays ont été placées sous surveillance.

Pour la première fois depuis plus de trois mois, Pegida ne défilera pas ce lundi dans les rues de Dresde. Ce sont les organisateurs eux-mêmes qui l'ont d'abord annoncé ce midi, avant que la police ne prenne le relais en interdisant tout rassemblement public dans la capitale de la Saxe. Dans un communiqué publié ce dimanche, les forces de l'ordre évoquent un "risque terroriste concret " planant sur le rassemblement du mouvement allemand anti-islam, qui avait la semaine dernière réuni un nombre record de 25.000 participants. Plus précisément, toujours selon le communiqué, "des terroristes sont appelés à se mêler aux manifestants pour tuer un membre de l'organisation des manifestations Pegida ". Des menaces qui font écho à des appels relayés sur les réseaux sociaux par des comptes djihadistes, proches de Daech.

Quelques minutes avant l'interdiction décidée par la police, le mouvement Pegida lui-même avait décidé de renoncer à sa manifestation, non sans dénoncer sur sa page Facebook "une atteinte grave à la liberté d'opinion et de manifester ". L'initiateur de Pegida, Lutz Bachmann, serait clairement visé par les djihadistes.

Par ailleurs, le magazine Der Spiegel révèle dans son édition de ce week-end que l'Allemagne connaît à son tour une montée de la menace terroriste. La gare centrale de Dresde, mais aussi celle de Berlin, pourraient être visées par des tentatives d'attentats. La présence policière a été renforcée dans les gares, et une centaine de cellules islamistes à travers le pays ont été placées sous haute surveillance.

Vous êtes à nouveau en ligne