Etats-Unis : nouvelles marches contre les discriminations

(Manifestation après la non-inculpation du policier ayant tué Eric Garner en Géorgie, le 4 décembre. © Maxppp)

La mobilisation se poursuit aux Etats-Unis après la non-inculpation de deux policiers blancs ayant tué des citoyens noirs. Une marche nationale "Justice pour tous" prévue ce samedi après-midi à Washington et à New York appelle la jeune génération à défendre ses droits face aux bavures policières.

Des milliers de personnes sont attendues ce samedi après-midi dans les rues de Washington et New York. Dans le cortège, des associations de défense des droits civiques, le mouvement "Show me 15" (Montre-moi 15 dollars) en faveur d'une revalorisation du SMIC et quelques syndicats. Leur mot d'ordre : une "justice pour tous" face aux discriminations raciales.

Déjà largement relayé sur les réseaux sociaux, le mouvement de contestation face aux bavures policières compte cette fois s'adresser aux élus. Les organisations demandent la création d'une instance indépendante au sein du ministère de la Justice pour juger les cas de violence impliquant des policiers.

Selon Al Sharpton, le vétéran de la lutte pour les droits civiques, "le temps est venu d'une marche nationale pour répondre à une crise nationale ."

Vague de colère dans le pays

Et "ce n'est que le début de la bataille pour la libération des Noirs et des pauvres dans le pays ", prévient le révérend Mc Bride, engagé dans ce mouvement.

Révérend Mc Bride : "Ce n'est que le début de la bataille du XXIème pour la libération des Noirs et des pauvres dans ce pays"
--'--
--'--
Les affaires de violences policières envers des Noirs américains se sont multipliées depuis cet été. La mort récente de Rumain Brisbon, 34 ans, à Phoenix, fait suite à celle d'Eric Garner et du jeune Michael Brown à Ferguson, en août dernier. La non-inculpation des policiers impliqués a provoqué une vague de contestation aux quatres coins des Etats-Unis.

A LIRE AUSSI ►►► : Ferguson : nouvelles manifestations à travers les États-Unis

Selon le révérend Mc Bride, "la jeune génération a grandi avec l'idée que la question raciale était résolue aux Etats-Unis. On leur à fait croire qu'on ne considérait plus la race comme une barrière et là, le masque est complètement tombé ".

Difficile de ne pas voir dans ces nouvelles manifestations pour les droits civiques l'écho des luttes historiques menées par Martin Luther King dans les années 1960.

Vous êtes à nouveau en ligne