VIDEO. Espionnage américain : Fillon juge "ridicule" le coup de fil Hollande-Obama

RTL

L'ancien Premier ministre aimerait que la France ait une réaction plus forte face aux Etats-Unis.

François Fillon, Premier ministre entre 2007 et 2012, est "indigné" par les révélations de WikiLeaks sur l'espionnage de la France par les services de renseignement américains entre 2006 et 2012. Mais c'est surtout la réaction des autorités françaises qui l'interpelle, a-t-il expliqué jeudi 25 juin sur RTL.

"C'est moins les Américains qu'il faut blâmer que la faiblesse des Européens."

"Je pense que le président de la République est très en dessous de ce qu'il devrait faire", juge-t-il. "La mise en scène du coup de téléphone à Obama, hier, était, de mon point de vue, juste ridicule." Le compte Twitter de l'Elysée a posté une photo de François Hollande lors de son appel, "qui a dû terroriser [Barack Obama]", a ironisé François Fillon.

 

Pour l'ancien Premier ministre, le président doit "prendre une décision qui concerne les intérêts américains", à commencer par "suspendre les négociations sur le traité transatlantique". Il souhaite aussi une prise de distance avec la diplomatie américaine, dont l'action entraînerait, selon lui, la France dans une nouvelle "guerre froide". Plus largement, pour lui, c'est l'Europe qui n'est pas assez indépendante : "C'est moins les Américains qu'il faut blâmer que la faiblesse des Européens."

Vous êtes à nouveau en ligne