Espionnage américain : la Maison Blanche réagit

FRANCE 2

En direct de Washington, Jacques Cardoze fait le point sur les réactions suite à la révélation des écoutes de chefs d'État français par les États-Unis.

La Maison Blanche a réagi après les révélations de Wikileaks concernant les écoutes de trois présidents français par la NSA. Elle ne dément pas ces informations, "mais ce qui est sûr, c'est que la Maison Blanche semble gênée par cette affaire d'abord parce qu'il a fallu attendre plusieurs heures avant d'obtenir un communiqué", rapporte Jacques Cardoze.

Le communiqué de la Maison Blanche

Ce communiqué indique "que les États-Unis ne mènent pas d'opérations de surveillance à l'étranger, sauf s'il y a un objectif de sécurité nationale", détaille le journaliste de France 2 avant d'ajouter que le communiqué précise que "François Hollande n'est pas ciblé et que la France reste un partenaire indispensable".

"Cette affaire d'écoutes n'étonne plus vraiment aux États-Unis, tant les scandales et les révélations ont été nombreuses ces derniers mois", conclut Jacques Cardoze, en direct de Washington.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne