Écoutes américaines : l'espionnage industriel comme but premier ?

FRANCE 2

Le fondateur de WikiLeaks a promis de nouvelles révélations. Une équipe de France 2 fait le point sur l'affaire.

WikiLeaks révélait mardi 23 juin dans la soirée la mise sur écoute des trois derniers présidents français par la NSA. Convoquée par Laurent Fabius suite à ces révélations, l'ambassadrice des États-Unis s'est vue réclamer la fin de ces pratiques. Une promesse dont personne ne croit qu'elle sera vraiment tenue.

L'économie au coeur du problème

Pour Julian Assange, le vrai problème est bien l'économie. Le fondateur de WikiLeaks, l'organisation à l'origine de ces fuites, le déclare : le but premier de ces écoutes est l'espionnage industriel. Les États-Unis chercheraient même à entraver les entreprises européennes. "Le chômage en France est particulièrement élevé, il y a une raison à cela. L'une des raisons est que les États-Unis jouent un sale jeu, et cherchent à marginaliser la compétitivité économique des entreprises françaises", déclarait hier Julian Assange.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne