VIDEO. Le président de la Catalogne devant la justice, soutenu par 3 000 sympathisants

EVN

Le chef du gouvernement régional, Artur Mas, a comparu jeudi devant le Tribunal supérieur de justice de Catalogne, à Barcelone. Il a dû s'expliquer sur l'organisation d'une consultation sur l'indépendance de la région.

Artur Mas, le président de la Catalogne, a fendu la foule de quelque 3 000 sympathisants, jeudi 15 octobre, à Barcelone (Espagne), à son arrivée devant tribunal supérieur de justice de la Catalogne. Il a comparu pour avoir organisé un référendum sur l'indépendance, sans valeur légale selon les autorités espagnoles, qui avaient interdit le scrutin.

Artur Mas : "Je suis responsable de tout"

L'homme politique, qui se dit catalan et non espagnol, s'est arrêté sur les marches, entouré de membres de son exécutif, mais aussi du Parlement régional et de dirigeants indépendantistes. Il a alors entonné l'hymne catalan, un geste de défi à l'égard du pouvoir espagnol.

Devant les magistrats, Artur Mas a expliqué "être responsable de tout". C'est ce qu'il a affirmé lors d'une conférence de presse qui s'est tenue à l'issue de cette audition, où la justice lui a notifié son inculpation pour "désobéissance civile". Artur Mas, qui a refusé de répondre aux questions du parquet espagnol, a assuré qu'en organisant cette consultation, il avait défendu la "liberté idéologique" et "la liberté d'expression".

Vous êtes à nouveau en ligne