A Barcelone, une forte mobilisation pour réclamer l'indépendance de la Catalogne

Dans les rues de Barcelone (Espagne), vendredi 11 septembre 2015, lors d\'une manifestation pour réclamer l\'indépendance de la Catalogne.
Dans les rues de Barcelone (Espagne), vendredi 11 septembre 2015, lors d'une manifestation pour réclamer l'indépendance de la Catalogne. (GERARD JULIEN / AFP)

La manifestation indépendantiste a rencontré un franc succès, avec 1,4 million de personnes, selon les chiffres de la police locale. Mais la préfecture, qui représente le gouvernement espagnol, affirme que seuls 540 000 personnes ont défilé.

Manif monstre à Barcelone. Selon la police locale, 1,4 million de personnes ont participé à une grande manifestation indépendantiste, vendredi 11 septembre, pour la journée nationale de la Catalogne – la Diada – à Barcelone (Espagne). Les chiffres de la préfecture, qui représente le gouvernement espagnol, sont radicalement différents : selon elle, entre 520 000 et 550 000 personnes ont manifesté.

Une manifestation à valeur de test avant les régionales

La manifestation s'est déroulée à deux semaines des élections régionales, qui auront valeur de plébiscite, pour ou contre l'indépendance. Selon les derniers sondages, les deux listes indépendantistes – "Junts pel si" et la CUP (extrême gauche) – obtiendraient une majorité absolue en sièges au Parlement catalan. Le cas échéant, le président catalan Artur Mas pourrait lancer le processus qui devrait mener la région vers l'indépendance en 2017, au plus tard.

Des manifestants défilent avec l\'Esteladas, le drapeau catalan en faveur de l\'indépendance, vendredi 11 septembre 2015.
Des manifestants défilent avec l'Esteladas, le drapeau catalan en faveur de l'indépendance, vendredi 11 septembre 2015. (JOSEP LAGO / AFP)

En 2014, lors d'une précédente manifestation indépendantiste, Madrid et Barcelone avaient également donné des évaluations contradictoires sur le nombre de participants. La préfecture du gouvernement espagnol estimait le nombre de manifestants entre 470 000 et 520 000, tandis que la mairie de la ville du nord-est de l'Espagne, tenue par les nationalistes, avançait le chiffre de 1,8 million.