Manuel Valls officialise sa candidature à la mairie de Barcelone et annonce qu'il va démissionner de son mandat de député de l'Essonne

Manuel Valls, le 25 septembre 2018, à Barcelone (Espagne). 
Manuel Valls, le 25 septembre 2018, à Barcelone (Espagne).  (JOSEP LAGO / AFP)

L'ex-Premier ministre français a pris la parole devant la presse à Barcelone.

C'est la fin d'un (faux) suspense de plusieurs mois. Manuel Valls a officialisé sa candidature à la mairie de Barcelone, en Espagne, mardi 25 septembre. "Je veux être le prochain maire de Barcelone", a affirmé, en catalan, l'ex-Premier ministre lors d'une conférence de presse dans la deuxième ville d'Espagne. 

Manuel Valls s'est, par ailleurs, engagé à démissionner de son mandat de député de l'Essonne, qu'il occupe depuis 2002. "La semaine prochaine, j'abandonnerai mon mandat de député et toutes mes responsabilités locales", a-t-il déclaré en français, alors que les appels à sa démission de l'Assemblée nationale se sont multipliés en France ces derniers jours.

Si la loi sur le non-cumul des mandats, entrée en vigueur en mars 2017, interdit aux parlementaires de cumuler leur fonction avec celle de maire, de président de département ou de région, cette règle ne vaut que pour des fonctions électives en France.

Vous êtes à nouveau en ligne