L'ex-président de la Catalogne Carles Puigdemont arrêté par l’Allemagne

France 3

Carles Puigdemont a été interpellé ce dimanche 25 mars en Allemagne. En soutien au leader indépendantiste catalan, des milliers de séparatistes ont aussitôt manifesté à Barcelone.

Barcelone était encore la proie des manifestants ce dimanche soir. Sitôt l'arrestation de leur leader connue, les indépendantistes étaient arrivés par milliers pour montrer, parfois avec violence, que leurs revendications continuaient. Au bout de cinq mois de cavale, l'ancien gouverneur de la Catalogne a été arrêté en fin de matinée entre le Danemark et l'Allemagne.

"Situations inhabituelles"

Accusé de tentative de sécession de la Catalogne, Carles Puigdemont avait trouvé refuge à Bruxelles fin octobre. Madrid lui reproche l'organisation d'un referendum sur l'indépendance de la région. L'avocat espagnol du Catalan pense qu'il ne sera pas extradé : "Nous sommes confrontés à des situations inhabituelles. Même nous les experts n'avons pas d'expérience en la matière". Il sera présenté à un juge lundi. S'il est jugé en Espagne, Carles Puigdemont risque jusqu'à trente ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne