Indépendance de la Catalogne : un ancien président jugé pour avoir organisé une consultation illégale

France 3

Artur Mas, un ancien dirigeant de la Catalogne, en Espagne est poursuivi pour avoir organisé en 2014 une consultation considérée comme illégale sur l'indépendance de la région.

C'est une marée humaine, une démonstration de force. Ce matin, lundi 6 février, à Barcelone (Espagne), par milliers, arborant des drapeaux jaunes et rouges, ces Catalans viennent accompagner au tribunal Artur Mas, l'ancien président du gouvernement régional. "La démocratie n'est pas un crime", peut-on lire sur ces pancartes. Des menottes sont brandies comme un symbole par ces partisans de l'indépendance, hostiles au pouvoir de Madrid.

Ouverture de son procès pour désobéissance

Sur le perron du tribunal, Artur Mas, main sur le cœur, salue ses partisans pour l'ouverture de son procès pour désobéissance. Artur Mas est accusé d'avoir organisé le 9 novembre 2014 une consultation populaire sur l'indépendance de la Catalogne malgré l'interdiction du Conseil constitutionnel. Le soir du vote, les séparatistes fêtent un raz-de-marée, 80% des participants se prononcent pour une sécession d'avec l'Espagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne