Indépendance de la Catalogne : Carles Puigdemont appelle au calme et au dialogue

France 3

Au lendemain du discours de l'allocution du roi Felipe VI, le président de l'exécutif catalan a tenu un discours très attendu sur l'éventuelle indépendance de sa région. 

Deux discours à la même heure. 24 heures après l'allocution du roi Felipe VI au sujet du référendum tenu le 1er octobre dernier pour l'indépendance de la Catalogne, le président de l'exécutif catalan lui répond avec un message de défiance. "Le roi répond avec le discours et les politiques du gouvernement de Mariano Rajoy qui ont été catastrophiques pour la Catalogne. Il ignore que les Catalans ont été victimes de violences policières", accuse-t-il. Mais contrairement aux discours enflammés de ces derniers jours, Carles Puigdemont n'a pas prononcé ce mercredi 4 octobre le mot "indépendance": le ton est mesuré, il appelle au dialogue.

Madrid répond sèchement

Madrid répond à ce discours par la fermeté et refuse toute méditation. Le chef de la police catalane et plusieurs dirigeants ont été convoqués en vue de leur inculpation : ils sont accusés d'avoir tardé pour venir en aide à des gardes civils encerclés par la foule mi-septembre. Le gouvernement est suivi par les Catalans opooséqs à l'indépendance qui appellent à la mobilisation de tous ceux qui ne sont pas d'accord avec les séparatistes le 8 octobre. Si les deux camps ne parviennent pas à s'entendre, le parlement catalan pourrait se réunir dans une semaine pour une déclaration d'indépendance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne