Grève générale en Catalogne : des lieux symboliques fermés

Depuis Barcelone, la journaliste Marianne Getti revient, ce mardi 3 octobre, sur la grève générale entreprise en Catalogne pour s'opposer au refus de Madrid qu'un référendum soit organisé sur l'indépendance de cette région espagnole.

Ce mardi 3 octobre, alors qu'une grève générale a lieu en Catalogne pour s'opposer au refus de Madrid qu'un référendum soit organisé sur l'indépendance de cette région espagnole, Marianne Getti explique, depuis Barcelone, que "la ville continue de fonctionner relativement normalement, mais ici, dans le centre, tous les rideaux commencent à baisser et de nombreux endroits symboliques sont fermés. C'est le cas de Sagrada Família, mais aussi de tous les musées, de nombreuses écoles, ou encore du port de marchandises qui est très important ici économiquement".

Les violences policières en ligne de mire

La journaliste ajoute : "Les artères, elles, vont accueillir tout au long de la journée les manifestants. Ils vont être d'autant plus nombreux que le mot d'ordre ce n'est pas seulement l'indépendance, c'est surtout la dénonciation des violences policières."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne