Espagne : nuit de violences à Barcelone

FRANCE 3

Pour la quatrième nuit consécutive, des violences ont éclaté à Barcelone (Espagne) après une manifestation monstre des indépendantistes et une grève générale.

Barcelone (Espagne) s'est réveillée comme sonnée samedi 19 octobre au matin. Le centre-ville est toujours interdit à la circulation. Les employés municipaux effacent peu à peu les traces de chaos : des abribus détruits, des vitrines cassées et des tags vengeurs contre la police. Les habitants constatent les dégâts. "Je trouve tout cela horrible. Je ne suis pas indépendantiste, je comprends que certains le soient, mais ce n'est pas viable", explique un riverain.

150 blessés

Barcelone a connu une véritable nuit d'émeutes. Des scènes de guérilla urbaine au cœur de la ville entre jeunes radicaux et policiers. Les affrontements ont duré jusqu'à 3 heures du matin dans la nuit du 18 au 19 octobre. Le bilan est lourd : 150 blessés. Plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées. Les violences se sont étendues la nuit dernière à d'autres villes de Catalogne comme Tarragone et Gérone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne