Espagne : journée morte en Catalogne

France 2

La région autonome de l'Espagne se prépare à une grève générale ce mardi 3 octobre pour défendre ses droits et dénoncer les violences commises dimanche lors du référendum.

C'est la Catalogne tout entière qui va littéralement s'arrêter l'espace d'une journée ce mardi. Une grève générale qui, à Barcelone, promet d'être particulièrement suivie. Les hôpitaux, les administrations, les services publics, les supermarchés, les musées : tout sera fermé. Même le club de football du FC Barcelone a décidé d'annuler ses entraînements.

92 blessés dimanche

La grève générale a été lancée à l'appel d'une quarantaine d'organisations politiques et syndicales en réaction aux interventions très musclées de la police lors du vote au référendum sur l'indépendance dimanche. Même si la réaction de l'État espagnol était annoncée, voire attendue, elle a choqué bien au-delà des indépendantistes. Le bilan est de 92 blessés et 844 personnes soignées. Avec ces chiffres, la région catalane est bien consciente qu'elle tient un levier puissant face au pouvoir central dans cette bataille de la communication.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne