Élections parlementaires : la Catalogne savoure sa revanche sur Madrid

Malgré la victoire des partis prônant l’Union nationale, le bloc indépendantiste catalan (ERC-CatSi, Ensemble pour la Catalogne, CUP) a obtenu la majorité des sièges au parlement régional. 

Un revers pour Mariano Rajoy. Le bloc indépendantiste sort une nouvelle fois victorieux en nombre de sièges et obtiendrait la majorité absolue au parlement régional avec 70 sièges. Ciudadanos, son principal opposant, en aurait 36 quant à lui. 81% des catalans se sont rendus aux urnes pour cette élection hier, jeudi 21 décembre. Une participation record. Carles Puigdemont, président déchu de la Catalogne pourrait retrouver son poste.

La crise continue

La stratégie de sortie de crise du gouvernement espagnol est un échec. Malgré le bon score du parti Ciudadanos et des partis favorables à l’union nationale, c’est bien le mouvement indépendantiste qui fait la meilleure opération en gagnant la majorité absolue au parlement catalan. Une majorité courte mais suffisante pour relancer le processus d’indépendance. La crise opposant la Catalogne à Madrid semble donc bien partie pour durer. Le gouvernement ne peut ignorer ce message.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne