L'Espagne a émis un mandat d'arrêt à l'encontre du président catalan destitué Carles Puigdemont, annonce son avocat

Le président destitué de la Catalogne, Carles Puigdemont, à Bruxelles, le 31 octobre 2017.
Le président destitué de la Catalogne, Carles Puigdemont, à Bruxelles, le 31 octobre 2017. (MAXPPP)

"Je viens d'apprendre auprès de mon client qu'un mandat avait été lancé contre le président et quatre de ses ministres qui sont en Belgique", a déclaré Paul Bekaert sur la chaîne de télévision flamande VRT.

Un juge espagnol a émis un mandat d'arrêt européen à l'encontre du président catalan destitué Carles Puigdemont, a déclaré son avocat belge à la télévision flamande, jeudi 2 novembre. "Mon client vient de me dire que [le mandat d'arrêt] a été émis à l'encontre du président et de quatre ministres qui se trouvent en Belgique", a déclaré l'avocat Paul Bekaert à la chaîne VRT. "Cela signifie dans la pratique que la justice espagnole va maintenant envoyer une demande d'extradition au parquet fédéral de Bruxelles", a-t-il ajouté.

Huit membres du gouvernement catalan destitué ont été placés en détention provisoire à Madrid. Ils font l'objet d'une enquête pour rébellion, alors que leur chef Carles Puigdemont a dénoncé depuis Bruxelles un "procès politique" et "exigé (leur) libération". Le parquet les accuse d'avoir encouragé "un mouvement d'insurrection active" au sein de la population catalane pour parvenir à la sécession, en ignorant toutes les décisions de justice, y compris l'interdiction d'organiser un référendum d'autodétermination, le 1er octobre.

Vous êtes à nouveau en ligne