Catalogne : environ 350 000 personnes ont manifesté à Barcelone pour l'indépendance

Les manifestants indépendantistes, le 26 octobre 2019, à Barcelone.
Les manifestants indépendantistes, le 26 octobre 2019, à Barcelone. (ALBERT GEA / REUTERS)

Les manifestants indépendantistes se sont rassemblés samedi en fin d'après-midi près du parlement catalan.

La contestation se poursuit. Des centaines de milliers de militants indépendantistes catalans sont descendus samedi 26 octobre dans le centre de Barcelone dans une nouvelle démonstration de masse après les violences qui avaient suivi la condamnation de dirigeants séparatistes pour avoir tenté de faire sécession de l'Espagne.

Nouvel appel à manifester des indépendantistes. Les manifestants se sont réunis près du parlement catalan à l'appel des deux grandes associations Assemblée nationale catalane et Omnium cultural. La manifestation a réuni environ 350 000 personnes, selon la police urbaine de Barcelone.

L'extrême droite dans la rue. Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans le centre de Madrid à l'appel du parti d'extrême droite espagnol Vox, dont le leader, Santiago Abascal, a martelé que seul son mouvement était en mesure de régler la crise catalane.

 La réponse des anti-indépendantistes. Dimanche, les unionistes parcourront un boulevard chic de la métropole catalane, le Paseo de Gracia, à l'appel de Societat civil catalana, qui avait provoqué de grands rassemblement dans la foulée de la tentative de sécession d'octobre 2017.

23h00 : Il est 23 heures, voici les titres :

Le corps démembré retrouvé dans une forêt du Bas-Rhin est celui de l'étudiante Sophie Le Tan selon les analyses ADN, indique le procureur de la République. A lire ici.

Le chauffeur du camion, dans lequel 39 corps ont été découverts à Grays, a été mis en examen pour 39 homicides involontaires, annonce la police. Voici ce que l'on sait de l'enquête.


Une semaine après les violences, les manifestants indépendantistes se sont rassemblés près du parlement catalan. Selon la police urbaine de Barcelone, ils étaient 350 000 personnes à défiler. Des tensions avec les forces de l'ordre étaient en cours dans la soirée.

Les autorités ont ordonné l'évacuation de 50 000 personnes au nord de San Fransisco, où l'incendie Kincade Fire fait rage depuis plusieurs jours.

22h02 : De fortes tensions sont en cours à Barcelone entre la police espagnole et des indépendantistes, rapportent plusieurs journalistes et médias dont Reuters. Les manifestants se sont réunis près du siège de la police, les forces de l'ordre tentent de les disperser.

20h01 : Il est 20 heures, voici les titres :

Le chauffeur du camion, dans lequel 39 corps ont été découverts à Grays, a été mis en examen pour 39 homicides involontaires, annonce la police. Voici ce que l'on sait de l'enquête.


Une semaine après les violences, les manifestants indépendantistes se sont rassemblés près du parlement catalan. Selon la police urbaine de Barcelone, ils étaient 350 000 personnes à défiler. A suivre dans notre direct.

Le président chilien Sebastian Pinera annonce un vaste remaniement de son gouvernement ainsi que la levée de l'état d'urgence demain si "les circonstances le permettent" afin de "contribuer à cette normalisation que tant de Chiliens désirent et méritent".

Plusieurs incendies sont en cours en Californie, provoquant l'évacuation de 50 000 personnes. Franceinfo revient sur quatre chiffres montrant l'ampleur de ces feux de forêt.

19h51 : La manifestation des indépendantistes prend fin à Barcelone. Parmi les 350 000 personnes qui ont défilé, s'est glissé un certain José Bové. Le député européen explique qu'il a manifesté contre "une sentence injuste" en référence à la condamnation des neuf leaders séparatistes à des peines de jusqu'à 13 ans de prison.

19h11 : Selon la police urbaine de Barcelone, environ 350000 indépendantistes sont en train de manifester en ce moment.

18h17 : Voici également quelques photos de la manifestation prises par la télé publique catalane 324 cat. On y lit les mots "liberté" et "amnistie" en référence à la condamnation des neuf leaders séparatistes à des peines de jusqu'à 13 ans de prison.

19h10 : On retourne à Barcelone où la mobilisation des indépendantistes est en cours. Naciodigital, un média proche des manifestants, diffuse des images prises depuis un hélicoptère, afin de montrer l'ampleur de la mobilisation.

19h10 : Il est 18 heures, voici les titres :

Une semaine après les violences, les manifestants indépendantistes se rassemblent près du parlement catalan. A suivre dans notre direct.

Le président chilien Sebastian Pinera annonce un vaste remaniement de son gouvernement, ainsi que la levée de l'état d'urgence demain si "les circonstances le permettent" afin de "contribuer à cette normalisation que tant de Chiliens désirent et méritent".

Environ 500 personnes, selon la police, se sont rassemblées cet après-midi devant le palais de justice de Rouen pour exprimer leur inquiétude face aux conséquences possibles de l'incendie de l'usine chimique Lubrizol dans cette ville il y a un mois.

Qui sont les 39 personnes retrouvées mortes, mercredi, dans un camion frigorifique près de Londres (Royaume-Uni) ? Des familles vietnamiennes craignent que leurs enfants fassent partie des victimes.

17h56 : Des milliers d'indépendantistes se réunissent en ce moment à Barcelone, à l'appel des deux grandes associations Assemblée nationale catalane et Omnium cultural, qui organisent régulièrement des manifestations massives. C'est à suivre dans notre direct.

17h01 : Cher @anonyme, les anti-indépendantistes doivent manifester demain. Ils parcourront un boulevard chic de la métropole catalane, le Paseo de Gracia, à l'appel de Societat civil catalana, qui avait provoqué de grands rassemblements, dans la foulée de la tentative de sécession d'octobre 2017. Par ailleurs, des milliers de personnes se sont rassemblées aujourd'hui dans le centre de Madrid, à l'appel du parti d'extrême droite espagnol Vox, qui réclame l'interdiction de tous les partis régionaux pro-indépendance.

16h54 : Les unionistes manifestent aussi?

16h36 : Selon un journaliste de la chaîne russe RT, les indépendantistes sont déjà très nombreux à avoir investi la grande avenue Marine à Barcelone. Ce sera la première grande manifestation à Barcelone depuis les troubles qui ont fait au total quelque 600 blessés en Catalogne dans les jours qui ont suivi la condamnation de neuf leaders séparatistes à des peines de jusqu'à 13 ans de prison.

Vous êtes à nouveau en ligne