Catalogne : la réponse cinglante de Carles Puigdemont

FRANCE 3

Le leader des séparatistes catalans a dénoncé la mise sous tutelle de la Catalogne annoncée plus tôt par Mariano Rajoy.

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a enclenché ce samedi la mise sous tutelle de la Catalogne. Une décision inédite dans l'histoire de la démocratie de ce pays. Le chef du gouvernement estime qu'il y a été contraint. "Ce n'était ni notre désir ni notre intention. Ça ne l'a jamais été. Mais aucun gouvernement d'aucun pays démocratique ne peut accepter qu'on ignore et qu'on viole la loi", a déclaré ce dernier.

Un processus mis en route

Plusieurs mesures ont été mises en route. Parmi elles, la destitution du président de la Catalogne Carles Puigdemont et de son gouvernement. Ce dernier a réagi dans un discours prononcé dans la soirée. "Ce que le peuple catalan a décidé dans les urnes, le gouvernement espagnol l'annule dans ses bureaux. Il a perpétré la plus terrible attaque contre le peuple catalan depuis Franco", a-t-il lancé. Des milliers de personnes ont défilé à Barcelone pour soutenir le leader indépendantiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne