Catalogne : des manifestations organisées après la condamnation d'indépendantistes

FRANCE 2

C'est une décision de justice qui pourrait mener à un regain de tensions en Espagne. Neuf indépendantistes catalans ont été condamnés à des peines de prison lundi 14 octobre.

En Espagne, neuf indépendantistes catalans ont été condamnés lundi 14 octobre pour avoir tenté de faire sécession en 2017. Ils écopent lundi matin de peine de prison allant de 9 à 13 ans. Des appels à de grandes manifestations sont lancés pour lundi soir et certaines ont déjà commencé. Condamnés pour sédition, tous avaient joué un rôle central dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017.

Un "faux procès" ?

"On savait que ça allait arriver. C'était décidé à l'avance", estime une manifestante qui n'hésite pas à parler d'un "faux procès". Ce procès, justement, avait passionné toute l'Espagne au printemps dernier. Quatre mois d'audience devant la Cour suprême et sur les bancs des accusés, des indépendantistes jugés pour avoir organisé en octobre 2017 un référendum d'autodétermination. Il avait déclenché des manifestations monstres dans les rues de Barcelone (Espagne), émaillées de heurts avec la police. Depuis, le leader catalan, Carles Puigdemont, a fui en Belgique pour échapper à la justice espagnole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne