Catalogne : dans ses vœux de Noël, le roi d'Espagne demande aux élus catalans d'éviter un nouvel "affrontement"

Le roi d\'Espagne, Felipe VI, lors de son allocution de Noël, au palais royal de la Zarzuela, à Madrid, le 24 décembre 2017.
Le roi d'Espagne, Felipe VI, lors de son allocution de Noël, au palais royal de la Zarzuela, à Madrid, le 24 décembre 2017. (BALLESTEROS / AFP)

Felipe VI, qui avait fermement condamné le référendum d'autodétermination catalan, s'exprimait pour la première fois publiquement depuis la victoire des indépendantistes à l'élection régionale.

"Le chemin ne peut pas mener à nouveau à l'affrontement et à l'exclusion qui, comme nous le savons déjà, ne génèrent que discorde, incertitude et découragement." Pour ses vœux de Noël au peuple espagnol, dimanche 24 décembre, le roi Felipe VI a lancé un avertissement, teinté d'apaisement, aux nouveaux élus du Parlement catalan. C'était sa première réaction à la victoire des indépendantistes lors des élections régionales en Catalogne, jeudi.

Dans son message, enregistré dans un salon du palais royal de la Zarzuela, le roi d'Espagne a averti le nouveau parlement régional qu'il devrait "affronter les problèmes qui affectent tous les Catalans, en respectant la pluralité et en pensant avec responsabilité au bien de tous".

Un message plus apaisé qu'après le référendum

Le 3 octobre, deux jours après le référendum d'autodétermination de la Catalogne organisé malgré l'interdiction de la justice espagnole, le roi avait dénoncé la "déloyauté inadmissible" des dirigeants catalans dans une allocution d'une fermeté sans précédent, qui lui avait valu une volée de critiques en Catalogne.

Dans son message de Noël, le roi est resté ferme, mais a aussi eu des mots d'apaisement envers la Catalogne. Il a demandé aux futurs dirigeants catalans que "la société catalane, si diverse et plurielle, retrouve la sérénité, la stabilité et le respect mutuel, de manière à ce que les idées n'éloignent et ne séparent plus les familles et les amis".

Ils devront veiller à ce que "renaisse la confiance, le prestige et la meilleure image de la Catalogne et que soient affirmées les valeurs qui l'ont toujours caractérisée et lui ont donné les meilleurs moments de son histoire : sa capacité d'entraînement et d'effort, son esprit créatif et sa vocation d'ouverture et son sens des responsabilités".

L'Espagne est "une démocratie mature, où chaque citoyen peut penser, défendre et contester, librement et démocratiquement, ses opinions et ses idées, mais pas imposer ses idées" aux autres, a souligné Felipe VI.

Vous êtes à nouveau en ligne