Catalogne : 80 000 manifestants anti-indépendantistes à Barcelone, selon la police

Des manifestants anti-indépendantistes dans les rues de Barcelone, le 27 octobre 2019, en Espagne.
Des manifestants anti-indépendantistes dans les rues de Barcelone, le 27 octobre 2019, en Espagne. (JUAN CARLOS ROJAS / AFP)

Les manifestants, partisans de l'unité de l'Espagne, se sont réunis pour dénoncer la stratégie de confrontation des indépendantistes.

La réponse des anti-indépendantistes. Des dizaines de milliers de Catalans partisans de l'unité de l'Espagne ont défilé, dimanche 27 octobre, à Barcelone, pour dénoncer la stratégie de confrontation des indépendantistes et les violences qui ont suivi la condamnation de dirigeants séparatistes. La police municipale a évalué à 80 000 le nombre des manifestants. Les protestataires ont descendu l'avenue du Paseo de Gracia, brandissant des drapeaux espagnols et catalans, et criant "ça suffit" ou "les rues sont à tout le monde". Un écho au slogan des indépendantistes, "les rues seront toujours à nous".

"Une majorité silencieuse"

La marche des anti-indépendantistes avait été convoquée par l'association Societat civil catalana (SCC), pour démontrer que les anti-indépendantistes forment "une majorité silencieuse". "C'est un message important pour la Catalogne, l'Espagne et le monde, où l'on confond souvent indépendantisme et Catalogne", alors que "nous sommes la majorité", a affirmé le président de la SCC, Fernando Sánchez Costa. À 15 jours des législatives du 10 novembre, les dirigeants des partis de droite espagnols et des membres du gouvernement socialiste s'étaient joint à la manifestation.

La Catalogne, riche région de 7,5 millions d'habitants, est divisée depuis la montée de la vague indépendantiste en 2012. Le dernier sondage publié en juillet réalisé par le gouvernement régional séparatiste de Catalogne donnait 44% de partisans de l'indépendance contre 48,3% d'unionistes.

Vous êtes à nouveau en ligne