Candidat à la mairie de Barcelone, Manuel Valls veut incarner l’anti-indépendantisme

FRANCE 2

L’ancien Premier ministre a annoncé mardi 25 septembre sa candidature à la mairie de Barcelone (Espagne). Soutenu par un parti de centre-doit, il souhaite barrer la route aux indépendantistes.

Manuel Valls s’est lancé dans un pari risqué. Mardi 25 septembre, l’ancien Premier ministre de François Hollande a bel et bien annoncé, en catalan, sa candidature à la mairie de Barcelone (Espagne). En une du quotidien local "El Periodico", l’ancien cadre du Parti socialiste se lance à la conquête de la ville qui l’a vu naître, il y a 56 ans. Député français, ancien chef du gouvernement et candidat aux municipales en Espagne, sa situation est inédite en Europe. L’ancien député d’Évry (Essonne) est soutenu par la formation Ciudadanos, un parti de centre droit. Il a multiplié les meetings et souhaite incarner l’anti-indépendantisme.

Moqué pour sa méconnaissance de la ville

Sa route vers la mairie s’annonce néanmoins ardue. À l’exemple d’un clip parodique dans lequel l’ancien ministre de l’Intérieur est moqué, ses opposants fustigent d’ores et déjà sa méconnaissance de la ville. En France, si le ministre du Budget Gérald Darmanin évoque le panache d’un tel pari, d’autres le critiquent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne