Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l'ordre pour la troisième nuit consécutive

Des manifestants affrontent les forces de l\'ordre à Barcelone, le 16 octobre 2019. 
Des manifestants affrontent les forces de l'ordre à Barcelone, le 16 octobre 2019.  (LLUIS GENE / AFP)

Des milliers de protestataires se sont heurtés aux policiers anti-émeutes en leur lançant des projectiles.

De nouveaux affrontements entre des manifestants indépendantistes et les forces de l'ordre ont de nouveau éclaté, mercredi 16 octobre, à Barcelone pour une troisième nuit de violences consécutive. Des milliers de protestataires se sont heurtés aux policiers anti-émeutes en leur lançant des projectiles.

Barricades et voitures brûlées

Les manifestants ont aussi dressé des barricades enflammées et mis le feu à plusieurs voitures, comme l'ont constaté des journalistes sur place. Quatorze personnes ont dû recevoir des soins, selon un premier bilan des services de secours établi dans la soirée.

Colère après la condamnation de leaders indépendantistes

Cette explosion de violence fait suite à la condamnation de plusieurs leaders indépendantistes à de la prison ferme pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Mardi, plusieurs villes catalanes sont devenues le théâtre de scènes de guérilla urbaine. Au total, 125 personnes ont été blessées et 51 ont été arrêtées.

Mercredi, depuis Madrid, le Premier ministre Pedro Sanchez s'est adressé publiquement au président de la région, l'indépendantiste Quim Torra, et aux membres de son gouvernement. Il leur a demandé de "condamner clairement et sans l'excuser le recours à la violence".

Vous êtes à nouveau en ligne