Tribunal spécialisé, bracelets électroniques, téléphone d'urgence : comment l'Espagne lutte déjà contre les féminicides

France 2

Le nombre de féminicides a baissé de 40% en Espagne, grâce à des mesures efficaces prises par la justice.

À Séville, en Espagne, un immeuble discret abrite un tribunal qui ne traite que des violences conjugales. Marie Carmen a été violemment agressée par son ex-compagnon. Il a écopé d'une mesure d'éloignement, mais elle assure avoir été approchée à nouveau. Dans le bureau de la juge, en présence de la procureure, des avocats des deux parties, Marie Carmen envoie les menaces de mort envoyées par son ex-conjoint à sa fille.

Des juges spécialisés

La juge prend les éléments au sérieux et veut voir immédiatement l'homme violent. Sans croiser la victime, le prévenu arrive escorté par la police pour être entendu. Le parquet requiert un durcissement des mesures d'éloignement. Ce sera à la juge de trancher. Elle s'est spécialisée et formée pour ne traiter que des cas de violences conjugales. "Il faut bien avoir à l'esprit que les victimes témoignent dans des conditions difficiles. Malgré tout, il faut rester impartial", explique Maria Del Rosario Sanchez Arnal, une juge spécialisée dans les violences conjugales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne