Législatives en Espagne : les tractations commencent

FRANCE 3

Aucune majorité absolue n'est sortie des urnes lors des législatives du dimanche 20 décembre. Qui va gouverner l'Espagne? Faisons le point avec France 3.

Mariano Rajoy est certes arrivé en tête des législatives espagnoles mais faute de majorité absolue, le chef du gouvernement espagnol doit négocier pour construire une coalition et gouverner. C'est la première fois depuis le début de la démocratie que le pays ne connait pas le nom de son chef de gouvernement après des législatives.
 
Vient donc désormais le temps des compromis, mais "cela va être un casse-tête de trouver une alliance tant les quatre partis arrivés en tête s'opposent dans leurs programmes" selon Valérie Labonne, correspondante de France 3 en Espagne. Mariana Rajoy souhaiterait s'allier avec Ciudadanos, mais le parti de centre droit refuse d'être associé aux scandales du parti populaire. Le parti socialiste et Podemos ont eux annoncé qu'ils ne voulaient plus voir le chef du gouvernement à la tête du pays.

Instabilité politique

Cela pourrait prendre plusieurs mois avant de parvenir à un accord et former un gouvernement avec la majorité. "Cela pourrait compromettre l'embellie économique que connait le pays, car les marchés n'aiment pas l'incertitude", explique la journaliste. "L'Europe et Bruxelles ont appelé l'Espagne à s'entendre pour trouver un gouvernement stable", conclut Valérie Labonne.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne