Espagne : les îles Canaries ravagées par un gigantesque incendie

Une photo de l\'incendie sur l\'île Grande Canarie entre les villages de Juncalillo et Pinos de Galdar, le 11 août 2019. 
Une photo de l'incendie sur l'île Grande Canarie entre les villages de Juncalillo et Pinos de Galdar, le 11 août 2019.  (SOCIAL MEDIA / REUTERS)

La principale île de l’archipel, Grande Canarie, est touchée par un feu de forêt, hors de contrôle, qui a ravagé près d’un millier d’hectares. 

Grande Canarie, la plus grande île de l'archipel espagnol des Canaries, est en proie aux flammes. Un gigantesque incendie ravage l'île et restait hors de contrôle dans la nuit du dimanche 11 août au lundi 12 août. Environ 1 000 hectares de forêt sont déjà partis en fumée et 1 000 personnes ont été évacuées, selon les autorités.

Le feu, qui s'est déclaré samedi dans la commune d'Artenara, à l'intérieur de cette île volcanique, semblait en passe d'être contrôlé samedi soir. Mais un changement de direction du vent a aggravé la situation dans la nuit, a expliqué le président de la région des Canaries, Angel Victor Torres. "Nous ne pouvons pas affirmer que le feu soit contrôlé ni stabilisé parce qu'il y a du vent dans cette zone", a-t-il déclaré. 

Au total, 600 personnes ont été mobilisées pour combattre les flammes, dont l'unité militaire d'urgence que l'Etat utilise sur les feux les plus importants. Les dix avions et hélicoptères bombardiers mobilisés ont déjà déversé plus de 250 000 litres d'eau. La Garde civile a arrêté samedi le responsable présumé de l'incendie, qui l'aurait provoqué en utilisant un appareil pour souder, selon les autorités locales.

Vous êtes à nouveau en ligne