Espagne : la fin du bipartisme ?

FRANCE 3

Ce dimanche 20 décembre, se tiennent les élections législatives en Espagne. Les partis citoyens devraient faire une percée historique.

Ce dimanche 20 décembre, les Espagnols sont amenés à se rendre aux urnes pour les élections législatives. Ils se sont déplacés en masse dans les bureaux de vote. Et pour cause, beaucoup sont insatisfaits de la politique menée par le gouvernement actuel. "Ces gens-là, ils veulent notre pain. Vous avez vu tous les scandales qu'on voit à la télé ? Moi ça me fait vomir", déclare un votant. Résultats les Espagnols se tournent vers de nouveaux partis citoyens comme le parti anti-austérité de Podemos et celui de centre-droit Ciudadanos.

Podemos, la gauche décomplexée

"Podemos est un parti contre la corruption", déclare un jeune militant au micro de France 3. Ils sont déjà donnés à égalité avec le parti socialiste dans les sondages. Même le parti socialiste reconnaît qu'il n'aurait peut-être pas dû opter pour une politique d'austérité. "On a oublié la rue", déclare l'un de leur représentant, Vicente Gomez. A droite, on reconnaît que les jeunes ont été trop délaissés. Résultat, les intentions de vote pour les nouveaux partis citoyens s'élevaient ce dimanche 20 décembre à plus de 15%.  
 
Vous êtes à nouveau en ligne