Espagne : la controverse autour de l'exhumation de Franco

FRANCE 3

En Espagne, le gouvernement socialiste veut exhumer l'ancien dictateur de son mausolée. La question continue de diviser le pays.

D'ici quelques mois, on ne devrait plus voir ces nostalgiques de Franco, faisant le salut fasciste devant son mausolée et sur sa tombe. La dépouille du dictateur devrait bientôt être exhumée pour être transférée dans un cimetière de Madrid. "Nous célébrons les 40 ans démocratiques. Ce n'est pas compatible avec une tombe d'État où on continue de glorifier la figure de Franco", a déclaré Carmen Calvo, la vice-Première ministre espagnole.

Une décision diversement appréciée

Depuis sa mort en 1975, la dépouille de Franco repose dans "la Vallée de ceux qui sont tombés". Le mausolée est monumental, surmonté d'une gigantesque croix, à 50 kilomètres de Madrid. Ce complexe a été construit par des prisonniers politiques.La décision du gouvernement est diversement appréciée. L'exhumation ouvre une blessure jamais vraiment refermée, celle de la guerre civile et des quarantes années de dictature qui ont suivi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne