Espagne : l'historique entrée du parti d'extrême droite au parlement

FRANCE 2

Dimanche 28 avril, le parti d'extrême droite espagnol, Vox, est entré au parlement avec 24 députés élus. Comment expliquer une telle percée ?

À Madrid (Espagne), dimanche 28 avril, sous les drapeaux, les militants du parti d'extrême droite chantent leur fierté d'être espagnols. Ces électeurs sont décomplexés d'avoir voté pour le parti ultranationaliste Vox. Longtemps contenue dans la droite traditionnelle, l'extrême droite s'émancipe et entre au parlement espagnol. C'est historique, c'est la première fois depuis la fin du franquisme. "On est passé de 0 à 24 sièges, on est fiers, on entre enfin au parlement, mais maintenant on veut encore plus", se réjouit un jeune militant. La tentative de la sécession de la Catalogne a fait sauter le tabou de l'extrême droite.

Loin de l'objectif

En Andalousie, au milieu du potager de l'Europe et de ces milliers de serres, dans la ville d'El Ejido, 80 000 habitants, Vox est arrivé en tête. Certains militants sont des déçus du parti conservateur. Une crise identitaire accentuée par l'afflux migratoire. Avec 24 sièges, Vox est finalement arrivé en dessous de ses objectifs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne