Espagne : des élections législatives sur fond de crise

FRANCE 3

Le scrutin de dimanche en Espagne s'annonce très indécis. Malgré une croissance de 3%, le chômage reste très élevé, en particulier chez les jeunes.

Ce dimanche 20 décembre, les Espagnols sont appelés à se rendre aux urnes pour les élections législatives. L'heure n'est pas à la fête pour la jeunesse espagnole. Si le taux de chômage atteint 21% dans le pays, pour les moins de 25 ans, il monte jusqu'à 46%. Alors pour gagner sa vie, c'est le système D. "C'est très dur de trouver un job, car on nous demande de l'expérience, mais sans travail, on ne peut pas en acquérir, alors les performances artistiques de rue, c'est une autre façon de gagner de l'argent parce qu'il n'y a pas d'alternative, même si vous avez des diplômes. C'est une des conséquences de la crise", explique un jeune musicien à France 3.

Un cauchemar  

L'éclatement de la bulle immobilière a transformé le rêve de nouveaux propriétaires en cauchemar. Beaucoup ont perdu leurs emplois dans le secteur de la construction et ne pouvaient plus assurer les traites. Leurs maisons ont alors été saisies.

Si Mariano Rajoy, le Premier ministre conservateur, a réussi à inverser depuis deux ans la courbe du chômage, grâce à une croissance à 3%, il n'est pas sûr que cela suffise à convaincre les électeurs. Un quart des ménages espagnols vit au-dessous du seuil de pauvreté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne