DIRECT. Exhumation de Franco : la dépouille du dictateur quitte son mausolée de la "Valle de los Caidos"

Ce direct est terminé.

La dépouille du dictateur a été exhumée, jeudi, du mausolée du "Valle de los Caidos", à une cinquantaine de kilomètres de Madrid.

Francisco Franco, le vainqueur de la sanglante guerre civile (1936-1939) qui a dirigé l'Espagne d'une main de fer jusqu'à sa mort en 1975, a été exhumé, jeudi 24 octobre, de son mausolée monumental près de Madrid. Le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez avait fait du transfert de la dépouille du "Caudillo" une priorité dès son arrivée au pouvoir en juin 2018, pour que ce mausolée ne puisse plus être un "lieu d'apologie" du franquisme. Suivez cet événement dans notre direct.

>> "On vient pour le lieu, pas pour Franco" : el Valle de los Caídos, un site touristique presque comme les autres

 Il doit rejoindre son épouse. Après l'exhumation, le cercueil du dictateur a été porté par huit membres de sa famille dont son arrière-petit-fils Louis de Bourbon. Il est transféré du mausolée du "Valle de los Caidos", situé à une cinquantaine de kilomètres de Madrid, jusqu'au cimetière de Mingorubbio où repose son épouse dans le nord de la capitale espagnole.

Une promesse de Pedro Sanchez. C'est "une grande victoire de la dignité, de la mémoire, de la justice et de la réparation, et donc de la démocratie espagnole", s'est félicité mercredi le Premier ministre espagnol. Promise pour l'été 2018, l'opération a été retardée de plus d'un an par les recours en justice successifs des descendants du dictateur.

Décision approuvée par le Parlement. Le gouvernement de Pedro Sanchez agit sur la base d'un vote en 2017 du Parlement espagnol demandant l'exhumation de Franco, mais resté lettre morte en raison de l'opposition du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.

18h09 : Faisons le point sur les principales infos de cette journée :

• Thierry Breton est le nouveau candidat d'Emmanuel Macron pour la Commission européenne, après le rejet de la candidature de Sylvie Goulard par le Parlement. Emmanuel Macron a répondu à certaines critiques portant sur les risques de conflit d'intérêt.


Les intempéries de ces derniers jours dans le sud de la France ont fait trois morts : une femme emportée par les eaux dans l'Hérault hier, qui était hospitalisée, ainsi que deux personnes tuées dans le Gard et les Pyrénées-Orientales.


Quarante-quatre ans après sa mort, le dictateur Franco a été exhumé du monumental mausolée de Valle de los Caidos, où sa présence était très controversée. Sa dépouille a été transférée dans un cimetière du nord de Madrid.

16h40 : Vous êtes nombreux à me poser cette question, @Monclar47, et je vous renvoie notamment vers cet article du journal espagnol El Pais (en anglais) qui atteste que Luis Alfonso de Borbon, plus connu en France sous le nom de Louis de Bourbon, est bien l'arrière-petit-fils de Franco. Ce qui ne veut pas dire que le dictateur lui-même était un descendant de la famille royale française : c'est sa petite-fille, Carmen Martinez-Bordui y Franco, qui a épousé Alphonse de Bourbon, et donné naissance à Louis de Bourbon. Qui faisait partie, tout à l'heure, des porteurs du cercueil de Franco lors de son exhumation.

17h56 : Bonjour, je pense qu'il y a une erreur. Jusqu'à preuve du contraire, Francisco Franco n'est pas issu des Bourbons. Louis de Bourbon est l’arrière arrière (je vous laisse compter) petit-fils de... Louis XIV !

16h15 : "Cette décision met fin à l'affront moral de l'apologie de la figure d'un dictateur dans un espace public. (...) L'Espagne actuelle est le fruit du pardon mais elle ne peut pas être le produit de l'oubli".

Pedro Sanchez, le chef du gouvernement espagnol, s'est félicité que la dépouille de Franco ait finalement été exhumée de son mausolée. C'était une de ses promesses à son arrivée au pouvoir l'an dernier.

16h46 : Ce n'est pas un bug, @anonyme. Le Français Louis de Bourbon, arrière-petit-fils de Franco, faisait partie des huit personnes qui ont porté son cercueil, tout à l'heure. En tant que descendant de la famille Bourbon, il est considéré comme l'héritier de la couronne de France par cette branche des royalistes que l'on appelle les "légitimistes". Mais à moins d'un retour de la monarchie, cela ne fait pas de lui le "futur roi de France".

14h42 : L'arrière petit-fils de Franco futur roi de France ? C'est pas un bug ?

14h50 : Bonjour @anonyme. Le site de Valle de los Caidos ne sera pas détruit. En effet, il ne s'agit pas seulement du lieu où était enterré Franco : 33 847 anciens combattants anonymes de la guerre civile espagnole, des franquistes mais aussi des républicains, y avaient aussi été inhumés, sur ordre du dictateur (sans l'accord des familles). Une loi, adoptée en 2007, prévoit que le lieu soit dépolitisé et rendu à sa fonction religieuse (le gouvernement de Mariano Rajoy au pouvoir de 2011 à 2018 n'a rien fait pour l'appliquer).

14h36 : Hello franceinfo. Mais que va devenir le monument ? Va-t-il être détruit ? Merci.

14h35 : Enfin ! L'air va devenir plus respirable dans ce lieu de mémoire où il n'avait pas sa place. À la mémoire de mon oncle, qui n'avait que 17 ans quand il a été fusillé et que je n'aurai jamais la chance de connaître. Bon débarras.

14h26 : Excellente nouvelle. Sa présence dans ce lieu de mémoire est une insulte pour tous ceux qui ont péri par sa faute.

14h26 : Vous passez sous silence l'essentiel. Ce mausolée a été construit par des milliers de prisonniers politiques dont une partie massacrée par Franco sont également enterrés sur le site. C'est insupportable pour leurs descendants de les savoir au même endroit que leur bourreau, qui plus est dans un endroit qui est devenu un lieu de dévotion des fascistes de toute l'Europe, doublé d'un Disneyland touristique. Voila pourquoi le gouvernement espagnol, dans un esprit de respect pour les Républicains morts dans cette guerre civile, a voulu son exhumation.

14h26 : Dans les commentaires, certains de nos lecteurs se réjouisse du transfert du corps de Franco hors de son mausolée. Leurs commentaires sont aussi une réponse à ceux d'entre-vous qui s'interrogent sur l'intérêt pour nous de suivre cet événement, qui n'a rien d'anodin pour l'histoire de l'Espagne.

14h34 : La dépouille de Franco, transportée en hélicoptère depuis Valle de los Caidos, entre dans le cimetière de Mingorubbio, dans le nord de Madrid, où elle reposera désormais auprès de celle de son épouse. Plusieurs centaines de partisans du franquisme l'y attendent, même si leur manifestation avait été interdite, constate l'AFP. Certains ont effectué un salut fasciste.






(EMILIO RAPPOLD / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE)







(BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY)

14h33 : Revenons sur les principales informations de cette matinée :

Les intempéries de ces derniers jours dans le sud de la France ont fait trois morts : une femme emportée par les eaux dans l'Hérault hier, qui était hospitalisée, ainsi que deux personnes tuées dans le Gard et les Pyrénées-Orientales. La vigilance orange vient d'être levée en Haute-Corse, dernier département concerné.

La police britannique pense que les 39 personnes retrouvées mortes hier dans une remorque de camion sont toutes de nationalité chinoise. La remorque venait d'arriver de Belgique en bateau. Le chauffeur du camion est toujours en détention.

Quarante-quatre ans après sa mort, le dictateur Franco a été exhumé du monumental mausolée de Valle de los Caidos, où sa présence était très controversée. Sa dépouille est en train d'être transférée dans un cimetière du nord de Madrid.



• Thierry Breton est le nouveau candidat d'Emmanuel Macron pour la Commission européenne, après le rejet de la candidature de Sylvie Goulard par le Parlement. L'ancien ministre de Jacques Chirac, jusqu'à aujourd'hui PDG d'Atos, fait son retour en politique.

13h10 : Quarante-quatre ans après la mort de Franco, le sujet de la mémoire du dictateur reste disputé en Espagne. En juin, notre journaliste Juliette Campion s'était rendue à Valle de los Caidos, qui attire 300 000 visiteurs par an, pour recueillir les avis divergents des touristes sur cette exhumation.

13h06 : Avant cela, le cercueil de Franco a été porté hors de la basilique du mausolée par huit membres de sa famille, dont son arrière petit-fils Louis de Bourbon, cousin éloigné du roi d'Espagne Felipe VI et considéré par les légitimistes comme le prétendant au trône de France.

13h04 : Après des années de polémique, le transfert de la dépouille de Franco avait été décidé par le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez à son arrivée au pouvoir l'an dernier. Elle doit être transportée par hélicoptère jusqu'au cimetière de Mingorubbio, dans le nord de Madrid, où repose déjà son épouse. Le cercueil vient de quitter en voiture le site de Valle de los Caidos.

13h04 : Le cercueil du dictateur espagnol Franco est sorti de son mausolée de Valle de los Caidos, où il reposait depuis 1975.

12h03 : Il est midi, voici le point sur l'actualité :

• La justice européenne condamne la France pour avoir dépassé "de manière systématique et persistante" le seuil limite de dioxyde d'azote depuis 2010. Explications.

• Le CSA signale au parquet de Paris la diffusion du discours d'Eric Zemmour en intégralité sur LCI. La chaîne est également "fermement mise en garde".

• L'exhumation de l'ancien dictateur, voulue par le gouvernement espagnol, a débuté. Sa dépouille va quitter le somptueux mausolée de Valle de los Caidos pour rejoindre un cimetière municipal.

• Thierry Breton est le nouveau candidat d'Emmanuel Macron pour la Commission européenne, après le rejet de la candidature de Sylvie Goulard par le Parlement. L'ancien ministre de Jacques Chirac, jusqu'à aujourd'hui PDG d'Atos, fait son retour en politique.

11h01 : Le transfert de la dépouille de Franco se fait par hélicoptère.



(FRANCEINFO)

10h55 : L'exhumation du dictateur a commencé, annonce le gouvernement espagnol.

10h21 : Les proches de l'ancien dictateur sont arrivés au mausolée, d'où la dépouille doit être exhumée dans quelques minutes. Vous pouvez regarder la cérémonie dans notre direct.



(FRANCEINFO)

09h57 : Vous pouvez regarder l'exhumation de Franco et son transfert dans un cimetière de Madrid dans notre direct.

09h52 : Exhumée de son mausolée, la dépouille de Franco reposera ce soir dans le cimetière municipale de Mingorrubio. Sur place, des couronnes de fleurs l'attendent déjà, signale un journaliste d'Europe 1.

08h33 : Bonjour @TiteMimi. C'est une décision du gouvernement socialiste, qui n'accepte pas que l'ancien dictateur soit enterré dans un somptueux mausolée, El Valle de los Caidos (que ma collègue Juliette Campion vous faisait découvrir cet été). "Aucune démocratie ne peut se permettre d'entretenir des monuments qui exaltent la dictature", estime le chef du gouvernement, Pedro Sanches.

08h33 : Bonjour FI. Pourquoi la dépouille de Franco est-elle exhumée ?

07h48 : La dépouille du dictateur Franco sera exhumée ce matin en Espagne. Une opération suivie par les médias du monde entier, rapporte un journaliste d'Europe 1.

Vous êtes à nouveau en ligne