VRAI OU FAKE Des pigeons sont-ils morts de la 5G à Barcelone ?

Un pigeon sur la Grand Place à Bruxelles (Belgique), le 30 mai 2020.
Un pigeon sur la Grand Place à Bruxelles (Belgique), le 30 mai 2020. (ZHENG HUANSONG / XINHUA)

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux laisse entendre que des dizaines de pigeons seraient morts à cause de la 5G. La municipalité privilégie l’empoisonnement. 

C'est une vidéo massivement partagée sur Twitter et Facebook depuis la fin du mois de mai. Elle montre plusieurs cadavres de pigeons en plein milieu d’une rue à Barcelone. D'après de nombreux internautes, il s'agirait d'une conséquence du déploiement de la 5G dans la capitale catalane.

Cette vidéo a été tournée fin mars dans le quartier de Eixample. Le 28 mai, la mairie de Barcelone a déclaré au média espagnol Maldita avoir les résultats des autopsies mais pas des tests toxicologiques. Elle exclut la responsabilité des antennes 5G et conclut à la probabilité d’une intoxication alimentaire.

Des théories similaires autour de la capitale catalane et aux Pays-Bas

Ce n’est pas la première fois que des décès d'oiseaux sont attribués à la 5G. Le 16 février 2020, à Badalona près de Barcelone, plus de 160 pigeons ont été retrouvés morts dans la ville. Là encore, de nombreux internautes ont lié cet évènement à la 5G. D'autant que le même jour, des étourneaux ont été trouvés morts à près de 300 km de la ville.  

Pourtant, les ondes 5G n’ont pas grand-chose à voir avec ces évènements. Pour la mort des pigeons, les autorités expliquent qu'il s'agit d'un empoisonnement. Quant aux étourneaux, la vidéosurveillance a montré qu'ils ont percuté un véhicule sur l’autoroute.

Et cette théorie affirmant que les oiseaux meurent des ondes de la 5G ne s'arrête pas aux frontières espagnoles. En 2018 déjà, elle était accusée à tort d’avoir provoqué la mort de centaines d’oiseaux aux Pays-Bas.

Vous êtes à nouveau en ligne