Découverte : des apprenties sirènes en Espagne

C'est une légende qui prend vie. En Espagne, on peut s'offrir quelques heures dans la peau d'une sirène. Mais se transformer en créature des mers, ce n'est pas de tout repos : ça demande de l'apprentissage.

À les voir nager, danser si naturellement sous l'eau, on en oublierait presque que les sirènes n'existent pas. Fascinées par la créature des mers, ces jeunes Espagnoles s'offrent quelques heures dans la peau d'une légende. Mais avant de plonger dans la méditerranée, il faut connaître quelques règles. Être sirène, cela s'apprend, et c'est très sérieux.

Des professionnels de la discipline

"Tu enfiles ça comme des espadrilles, et c'est parti pour la transformation !" Voilà les apprenties sirènes prêtes pour leur cours de nage. Pour être à l'aise dans une queue de poisson, Susana Seuma a imaginé une méthode. Pendant plus d'une heure, elles vont faire des exercices de respiration et d'agilité. Pour la professeure, les cours de sirène ne sont pas juste une occasion de se déguiser, c'est un sport à part entière : "Cela fait travailler les bras, les abdos, les jambes. C'est vraiment un exercice très complet". Et la discipline compte déjà des professionnels. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne