VIDEO. Le roi d'Espagne hué pendant la manifestation contre le terrorisme à Barcelone

Felipe VI était le premier souverain espagnol à participer à une manifestation depuis le rétablissement de la monarchie en 1975.

L'arrivée de Felipe VI à la grande marche contre "la peur" organisée à Barcelone, samedi 26 août, neuf jours après les attentats en Catalogne, n'est pas passée inaperçue. Le roi d'Espagne a été copieusement hué par une partie des manifestants. Un signe de la défiance des indépendantistes catalans à l'égard de la couronne.

"Vos politiques, nos morts"

Présent aux côtés du souverain, le chef du gouvernement Mariano Rajoy a lui aussi dû essayer des sifflets. Et ces huées se sont répétées ailleurs dans le cortège, quand les deux hommes apparaissaient sur les écrans géants.

Un millier de militants catalans munis de drapeaux indépendantistes s'étaient joints au cortège, en reprochant notamment à l'Etat espagnol de vendre des armes à des pays accusés de liens avec l'islamisme radical. "Vos politiques, nos morts", criaient-ils, en dénonçant le fait que l'Espagne espère vendre cinq navires de guerre à l'Arabie saoudite. Ils avaient aussi déployé une immense banderole représentant leur monarque serrant la main du roi d'Arabie saoudite.

Une première pour le roi d'Espagne

En participant à ce rassemblement, Felipe VI est devenu le premier souverain espagnol à participer à une manifestation depuis le rétablissement de la monarchie en 1975. Ministres, chefs de partis, maires et présidents de régions étaient également venus en grand nombre.

Vous êtes à nouveau en ligne