Attentats en Catalogne: la cellule terroriste neutralisée

France 3

La mort de Younès Abouyaaqoub ce lundi 21 août ne clôt pas l'enquête sur l'attaque de Barcelone. Les investigations sur son réseau terroriste vont se poursuivre.

Ce lundi soir, le chef de la police catalane a affirmé que cette cellule terroriste à l'origine des attaques de Barcelone et de Cambrils qui ont fait 15 morts et quelque 120 blessés avait été entièrement neutralisée avec la mort de Younès Abouyaaqoub. Il a également confirmé que l'imam de Ripoll, qui était activement recherché depuis trois jours, avait bien été tué dans l'explosion de la villa d'Alcanar, explique Nathalie Pérez, l'envoyée spéciale de France 3 qui s'exprime en direct depuis Barcelone (Espagne).

Des ramifications en France et en Belgique ?

La police a considéré également qu'il n'y avait plus de réseau terroriste, mais elle continue néanmoins cette enquête. Le réseau pourrait, selon les enquêteurs, avoir des ramifications en France et peut-être bien aussi en Belgique, conclut la journaliste Nathalie Pérez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne