Attentats de Catalogne : la coopération joue à plein entre Madrid et Paris

France 3

L'enquête sur les attentats en Catalogne a révélé que les terroristes étaient bien passés par la France. Dans quel but ? France, Belgique et Espagne cherchent à identifier leur réseau.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et son homologue espagnol ont signé un accord de coopération ce mercredi 23 août, l'occasion de se montrer unis dans la lutte contre le terrorisme. Une collaboration qui a déjà porté ses fruits. La France a confirmé à l'Espagne la venue à Paris de deux ou trois membres du commando terroriste une semaine avant les attentats de Catalogne.

Un aller-retour pour un appareil photo ?

Arrivés à bord d'une A3 le 11 août, les suspects ont passé la nuit dans un hôtel de Malakoff (Hauts-de-Seine). Le lendemain, ils ont acheté un appareil photo dans un magasin parisien avant de repartir en Catalogne. Le procureur de la République de Paris François Molins n'a pas confirmé que Younès Abouyaaqoub, le conducteur de la camionnette de Barcelone, était bien du voyage. En revanche, l'Audi a servi six jours plus tard de voiture-bélier à Cambrils.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne