Attentat en Catalogne : le dernier terroriste en fuite a été abattu

France 3

La traque de l'homme le plus recherché d'Europe depuis les attaques de Catalogne jeudi 17 août s'est terminée sur une route de campagne ce lundi 21 août.

La fuite de Younès Abouyaaqoub s'achève au milieu des vignobles à 50 kilomètres de Barcelone (Espagne). Le Marocain de 22 ans y est abattu par la police espagnole. Dans sa cavale, l'homme avait volé un véhicule et portait ce qui semblait être une ceinture explosive. Ce lundi marque la fin d'une traque de quatre jours. La voisine d'une station-service le reconnait et appelle la police. Avec la mort de Younès Abouyaaqoub, les enquêteurs pensent avoir démantelé la cellule terroriste de douze personnes qui semblait prévoir des attentats de plus grande ampleur à l'explosif.

Des liens en France ?

Un projet mis à mal par l'explosion d'une maison à Alcanar, qui tenait de lieu de planque pour les terroristes et où plusieurs dizaines de bouteilles de gaz ont été trouvées. Les enquêteurs s'interrogent sur d'éventuels liens de cette cellule avec la France. Des appels sur des numéros français ont été repérés sur certains de leurs téléphones portables. Dix jours avant l'attentat, la voiture d'un de ses membres a été flashée en Ile-de-France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne