Attaque à Marseille : comment prévenir l'acte de déséquilibrés ?

France 3

Au lendemain de l'attaque d'un déséquilibré à Marseille à la voiture bélier, la question se pose de l'encadrement des individus dangereux qui agissent en imitant les attaques terroristes.

Prévenir le passage à l'acte de déséquilibrés. Hier, 21 août, à Marseille (Bouches-du-Rhône), une attaque à la voiture bélier a fait plusieurs victimes dont une femme qui n'a pas survécu. Immédiatement, le souvenir récent des attaques de Catalogne porte tout le monde à croire qu'il s'agit d'un attentat terroriste. Cette piste est écartée, l'assaillant souffrait de problèmes psychiatriques.

Signaler les cas suspects

Les attaques imitant les modes opératoires de l'État islamique se multiplient, notamment en France. Comme l'indique le docteur Bensussan, psychiatre : "Un patient malade mental peut être influencé par l'actualité. Un délirant d'aujourd'hui peut passer à l'acte sur un mode qu'il a entendu". Pour prévenir ces incidents de plus en plus fréquents, la police compte collaborer avec les psychiatres, qui signaleront les cas suspects aux forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne