Espace : "Le temps est venu de dire au revoir" à Philae

(Philae sur la comète Tchouri © ESA/Rosetta/Philae/CIVA)

C'est la fin d'une extraordinaire aventure spatiale. Après avoir atterri sur la comète Tchouri en novembre 2014, le petit robot Philae est tombé en panne. Et le contact n'a pas été renoué depuis le 9 juillet dernier. Il n'y a donc plus d'espoir. Mais selon le CNES, "80 % des objectifs scientifiques ont été remplis."

Plus de dix ans après avoir quitté la Terre à bord de la sonde Rosetta, le petit robot Philae avait atterri le 12 novembre 2014 sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Et avait réalisé "deux journées et demi de mesures et d’observations in situ". Une aventure suivie pendant des mois par tous les passionnés de l'espace grâce à un compte twitter alimenté en permanence.

Malheureusement, les deux harpons du petit robot n'avaient pas réussi à l'ancrer au bon endroit et il s'était posé presque à la verticale, dans un endroit peu exposé à la lumière ce qui avait entrainé très vite des problèmes de batterie. Philae était alors entré en hibernation avant de se réveiller brièvement en juin 2015 alors que la comète s'approchait du soleil.

Mais depuis le 9 juillet, Philae n'avait plus repris contact avec son lanceur, la sonde spatiale Rosetta, toujours en orbite autour de Tchouri. Les scientifiques ont donc décidé de lui dire au revoir, mais pas adieu. La sonde Rosetta "reste toujours à l'écoute" de Philae, assure l'agence spatiale française.

A REVIVRE ►►► L'atterrissage historique de Philae sur la comète "Tchouri"

 

Vous êtes à nouveau en ligne