VIDEO. Sous les prairies sarthoises, de l'or ?

V. Lerouge, J. Duperray, C. Cormery-Laville, S. Albertelli / France 2

Pour la première fois depuis trente ans, le gouvernement vient d'octroyer un permis minier de recherche. Des militants écologistes font part de leur inquiétude.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La ruée vers l'Ouest, ou presque. Le ministère du Redressement productif a annoncé, vendredi 28 juin, l'octroi d'un permis de prospection de métaux dans la Sarthe et en Mayenne. Cette première depuis des années répond à la volonté d'Arnaud Montebourg de relancer l'activité minière en France. Attribué à la société Variscan, ce permis minier de recherche doit permettre de trouver des substances métalliques sur une partie des territoires de ces deux départements.

La gouvernement a autorisé l'exploration d'une zone de 300 km², à cheval sur dix-sept communes autour de Tennie (Sarthe), près du Mans, avec de possibles retombées en matière d'emploi. "Si c'est pour retrouver un site complètement défiguré, on dit non", prévient toutefois Maurice George, président de l'association Rouez Environnement. Une commission d'information et de suivi sera créée afin de prévenir la population des travaux envisagés. Ceux-ci seront "strictement encadrés" par arrêté préfectoral et "prendront en compte tous les enjeux environnementaux", assure le ministère.

Vous êtes à nouveau en ligne