VIDEO. Obésité : "Aujourd'hui, la pollution peut être une cause de surpoids"

Un Terrien sur dix est aujourd'hui obèse, un chiffre en augmentation. Mode de vie, alimentation, environnement... Invité de franceinfo, le médecin nutritionniste, Arnaud Cocaul, détaille les causes de cette évolution. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un Terrien sur dix est obèse. Le nombre ne cesse d'augmenter dans le monde depuis 1980, doublant dans 73 pays, révèle une étude publiée lundi dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine. Invité, mardi 13 juin sur franceinfo, Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste, analyse les causes de cette évolution. Il pointe notamment notre alimentation, notre mode de vie, mais également notre urbanisation et la pollution. 

franceinfo : Les Etats-Unis restent en tête des pays où il y a le plus d'obèses. La situation peut-elle s'améliorer ?

Arnaud Cocaul : Sur les dix dernières années, il y avait une stabilisation. Je pense que Michelle Obama a contribué à cette stabilisation grâce à son programme. Ce qui peut paraître inquiétant, c'est l'arrivée de Donald Trump qui va modifier le plan Obamacare et qui renonce au fait de réintroduire des légumes dans les cantines américaines scolaires.

Les politiques alimentaires fonctionnent-elles vraiment ?

Les auteurs de l'étude pensent qu'il faut regarder un peu plus au long court. Il faudrait regarder les politiques de chaque pays où l'on observe une stabilisation. Il y a des choses inquiétantes. L'obésité massive, avec des indices de masse corporelle au-dessus de 40, continue de progresser en France. Ce qui est inquiétant c'est le radiant socioéconomique qui est très net. Il y a la France du haut et la France du bas. Les gens n'ayant pas beaucoup de moyens vont aller vers la malbouffe, des choix alimentaires qui sont malencontreux et ils ne vont pas pouvoir accéder à des programmes d'activités physiques.

L'environnement a-t-il une conséquence ?

Il faut parler "des obésités" parce que c'est multifactoriel. L'une des pistes actuellement est la pollution. Elle est très pourvoyeuse d'obésité dans nos pays parce que nous allons stocker les polluants, y compris atmosphériques, dans nos cellules adipeuses. Donc certains d'entre nous se défendent contre le milieu ambiant, qui devient obésogène, en prenant du poids.

À quel moment faut-il faire attention ?

Tout commence in utero. On appelle cela la période des 1 000 jours. Il y a 1 000 jours qui sont fondamentaux pour l'éducation diététique. En clair, tout commence dans les deux premières années de la vie et pendant les neuf mois de grossesse.

Obésité : "Aujourd'hui, la pollution peut être une cause de surpoids", explique Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne