VIDEO. Guadeloupe : des algues sargasses font fuir les touristes

GUADELOUPE 1ERE

Des bancs de ce type d'algue à l'odeur pestilentielle sont arrivés dans une marina d'une station balnéaire.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le maire de la commune de Saint-François en Guadeloupe, une station balnéaire des Caraïbes, a demandé, mercredi 29 avril, que le préfet décrète l'état de catastrophe naturelle face à la prolifération d'algues sargasses sur son littoral.

Pas de solution pour traiter le problème

Une masse impressionnante de ces algues à l'odeur pestilentielle est remontée lundi depuis le nord-est du Brésil, au gré des courants, sur les Antilles. D'énormes bancs de sargasses ont envahi par surprise et en quelques heures la marina de la commune, et ont tué de nombreux poissons, au grand dam des restaurateurs et des hôteliers.

Les tables de ces établissements, d'habitude remplies, sont vides et les bateaux rentrent très difficilement au port. Les services de l'Etat n'ont pas trouvé de solution selon France-Antilles pour traiter le problème et la situation pourrait s'aggraver dans les jours à venir en fonction des vents et des courants

 

 

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne