VIDEO. Cash Investigation. Climat : quand le PDG de Total parlait d’un scénario à +3,5°

FRANCE 2 / JEAN-BAPTISTE RENAUD

L'accord issu de la COP21 veut limiter le réchauffement climatique à 2 degrés maximum. Quelques semaines avant la conférence, Patrick Pouyanné, PDG de Total, évoque quant à lui un scénario interne de 3 à 3,5 degrés supplémentaires. Un extrait de "Cash Investigation".

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L’accord de la COP21 sur le réchauffement climatique, c’est la promesse d’un monde à + 2 degrés au maximum. Certains industriels, qui ont signé cet accord, anticipent pourtant un monde beaucoup plus chaud. Regardez ce que disait Patrick Pouyanné, le PDG de Total, lors d'une conférence passée inaperçue, en octobre 2015, quelques semaines avant la COP21 : il table sur 3 ou 3,5 degrés de plus. 

Pour Total, un autre scénario

Pour en avoir le cœur net, Elise Lucet est allé voir Total, à Paris, pour recueillir une réaction et un commentaire sur les propos du patron. C'est Jacques-Emmanuel Saulnier, directeur de la communication de l'entreprise, qui s'y colle. La température monte.

Extrait de "Climat : le grand bluff des multinationales", un film de Jean-Baptiste Renaud diffusé dans "Cash Investigation".

Vous êtes à nouveau en ligne