Un tiers de déchets électroniques en plus d'ici 2017

Agbogbloshie, dans la banlieue pauvre d\'Accra, la capitale du Ghana, est l\'une des plus grandes décharges de matériel électronique du monde.
Agbogbloshie, dans la banlieue pauvre d'Accra, la capitale du Ghana, est l'une des plus grandes décharges de matériel électronique du monde. (OUEDRAOGO NYABA / SIPA)

Cette montagne d'ordures pèsera chaque année 65,4 millions de tonnes, selon un rapport chapeauté par l'ONU.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'équivalent de près de 200 Empire State Building. Ou de 11 fois la grande pyramide de Gyzeh. Les déchets électriques et électroniques produits par l'homme devraient représenter chaque année une montagne pesant 65,4 millions de tonnes d'ici 2017. Sur cette courte période, leur quantité devrait même augmenter de 33%, selon un rapport alarmant chapeauté par l'ONU et publié dimanche 15 décembre.

L'Initiative pour résoudre le problème des déchets ("Solving the E-Waste Problem", Step), un partenariat d'organisations onusiennes, d'industriels, de gouvernements, d'ONG et de scientifiques, a réalisé un état des lieux et une cartographie. Réfrigérateurs, téléviseurs, téléphones mobiles, ordinateurs, écrans, jouets électroniques... En 2012, environ 48,9 millions de tonnes de déchets électriques et électroniques ont été jetés à travers le monde. Soit 19,6 kilos par habitant de la planète.

Les Etats-Unis, la Chine et le Qatar en tête

Parmi les grands pays, les Etats-Unis en sont le plus grand générateur, avec 29,8 kilos par habitant et par an. L'Union européenne est en moyenne à 19,2 kilos, avec l'Allemagne à 23,2, le Royaume-Uni à 21,8, la France à 21,1, l'Espagne à 18,0 ou encore l'Italie à 17,8 kilos.

Le Qatari a le plus gros impact au monde, avec 63 kilos par habitant. Alors qu'un Indien génère en moyenne 2,25 kilos, un Brésilien 7,1 et un Chinois 5,4 kilos. En revanche, en volume de déchets électriques et électroniques produits, la Chine (7,3 millions de tonnes par an) est numéro 2 derrière les Etats-Unis (9,4 millions).

L'étude reste en revanche parcellaire sur deux points clés du secteur, faute de données : le niveau de recyclage dans le monde et l'exportation des déchets électroniques.

Vous êtes à nouveau en ligne