Un cargo maltais soupçonné de pollution au large de la Corse

La nappe d\'hydrocarbures a été repérée par un avion de la Marine nationale entre la Corse et la Sardaigne le 27 janvier 2012.
La nappe d'hydrocarbures a été repérée par un avion de la Marine nationale entre la Corse et la Sardaigne le 27 janvier 2012. (GOOGLE MAPS)

Une nappe d'hydrocarbures a été repérée dans le sillage du "Trefin Adam". Le cargo a été immobilisé et son capitaine entendu par les gendarmes.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plus d'un mois après l'échouement du TK Bremen sur une plage du Morbihan, un nouveau cargo battant pavillon maltais fait parler de lui. Le Trefin Adam est soupçonné d'avoir provoqué la semaine dernière une pollution aux hydrocarbures de 12 km de long sur 200 m, entre la Corse et la Sardaigne, a affirmé lundi 30 janvier la préfecture maritime de la Méditerranée.

Il pourrait s'agir d'un dégazage sauvage. Un avion Falcon 5 de la Marine nationale qui effectuait un vol de surveillance aux abords de la Corse a aperçu la pollution dans le sillage du cargo, vendredi autour de 17 heures. Ce dernier "avait quitté Naples sans cargaison et se dirigeait vers Fos-sur-Mer" (Bouches-du-Rhône), selon la préfecture. Le capitaine du Trefin Adam a été entendu samedi à son arrivée à Fos par les gendarmes maritimes de la brigade de recherche de Marseille, chargée de l'enquête. 

Le procureur de la République de Marseille a décidé dimanche d’immobiliser le navire et de subordonner l’autorisation de son départ au versement d’une caution de 350 000 euros, a ajouté la préfecture maritime.

Vous êtes à nouveau en ligne