Sommet de Doha : vers la signature d'un accord ?

La conférence de l\'ONU sur le climat, à Doha (Qatar), le 7 décembre 2012.
La conférence de l'ONU sur le climat, à Doha (Qatar), le 7 décembre 2012. (KARIM JAAFAR / AL-WATAN / AFP)

La présidence qatari de la conférence de l'ONU sur le climat est décidée à conclure un accord portant notamment sur l'acte II de Kyoto.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

ENVIRONNEMENT - Les délégations de plus de 190 pays sont rassemblées, samedi 8 décembre, en séance plénière à Doha (Qatar). Ils sont réunis à la demande de la présidence qatari de la conférence de l'ONU sur le climat, décidée à conclure un accord portant notamment sur l'acte II de Kyoto.

"Même si personne n'est entièrement satisfait avec le texte, il semble y avoir un accord global pour le présenter en plénière" afin de conclure un accord, a déclaré le vice-Premier ministre du Qatar Abdallah al-Attiya. "La date finale est arrivée. Je n'ai pas la possibilité d'ouvrir la boite de pandore, sinon on n'en finira jamais".

Prolongation du protocole de Kyoto

Après une longue nuit de négociations, le Qatar a proposé tôt samedi matin une série de textes présentés comme un compromis acceptable sur l'ensemble des dossiers sur la table des discussions, de l'acte II du protocole de Kyoto à la question de l'aide financière aux pays du sud pour faire face au changement climatique.

Le premier texte à devoir être adopté est la prolongation du protocole de Kyoto, seul outil engageant les pays industrialisés à réduire leurs gaz à effet de serre (GES) dont la portée sera essentiellement symbolique. Mais des questions de procédures formelles semblaient retarder son adoption.

Vous êtes à nouveau en ligne