Ambassadrice des pôles : Ségolène Royal poussée vers la sortie

France 3

Ségolène Royal a reçu un courrier du gouvernement l'informant d'un prochain licenciement de son poste d'ambassadrice des pôles. L’ancienne ministre a pris les devants en communiquant sur les réseaux sociaux mardi 14 janvier.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ses coups de colère l'ont-ils poussée vers la sortie ? Mardi 14 janvier, Ségolène Royal a publié sur les réseaux sociaux une lettre que lui a envoyée le ministère des Affaires étrangères. "Il est envisagé de mettre fin à vos fonctions au regard de vos récentes prises de parole publique qui mettent en cause la politique du gouvernement", peut-ont lire. Pour Ségolène Royal, ce document vaut licenciement.

"Ségolène Royal est un personnage à part entière"

À l'Assemblée nationale, les réactions sont partagées. "On ne peut pas bénéficier des moyens de la République pour exprimer une opinion politique", estime Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes. "Ségolène Royal est un personnage à part entière, mais je pense qu'elle avait quelque chose à apporter", a indiqué George Pau-Langevin, députée PS de Paris. L'ancienne ministre a annoncé qu'elle ne renoncera pas à sa liberté d'expression.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne