Se chauffer avec des bûches en marc de café

France 3

Pour se chauffer à l'arrivée du froid, recycler son marc de café en le transformant en bûche est une solution innovante qui fonctionne très bien. Reportage chez Valérie Grammont, fondatrice de Smart & Green.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une réserve de combustibles inépuisable. Noir comme le charbon, mais beaucoup plus écolo. Ici, le marc de café, déchet ménager souvent enfoui, devient une mine d'énergie renouvelable. Chacune des bûches produites contient le résidu de 150 tasses de café, c'est l'équivalent de la consommation moyenne d'un Français pendant deux mois. Le marc séché est d'abord tamisé, puis chauffé et mélangé à des cires végétales.

Un combustible propre

Aucun produit pétrolier potentiellement toxique et polluant n'est ajouté. "Il n'y a aucun produit chimique, c'est 100% naturel", explique Valérie Grammont, la fondatrice de la société Smart&Green, qui produit ces bûches d'un nouveau genre. Chaque bûche, vendue 6 euros en station-service se consume en deux heures. Elle chauffe autant que quatre petites bûches de bois. Le marc de café émet 10 fois moins de monoxyde de carbone que le bois et quatre fois moins de suée de goudron.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne