Science : les précieuses contributions des amateurs

France 2

La Fête de la Nature débutera mercredi 22 mai, l'occasion de s'intéresser aux citoyens qui donnent de leur temps pour étudier la faune et la flore.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des enfants de 9 et 10 ans en excursion sur une plage du Finistère. Cette classe va étudier les algues grâce à du matériel de scientifiques. Les élèves recensent leurs trouvailles et identifient les espèces trouvées grâce à un petit livret. Cet atelier découverte est très utile pour les spécialistes de la flore marine.

Une contribution incontournable

Au Muséum national d'Histoire naturelle de Concarneau (Finistère), les sciences participatives ont repris vie il y a trente ans. "On a ici le fruit des activités de tout un tas de personnes au cours des trois, quatre siècles passés (...) qui ont prélevé des animaux pour enrichir les collections", détaille Grégoire Lois, directeur adjoint de l'établissement. Ce travail d'amateur a d'abord été critiqué par les scientifiques. Ces derniers reconnaissent aujourd’hui qu'il est devenu incontournable. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne